Cathie de Bella

CATHIE DE BELLA

 

Cathie

 

Cathie est une poupée mannequin qui a été créée et commercialisée par l'ancienne société française Bella de 1967 à 1982. Imaginée par le sculpteur José Cotaïna, cette poupée articulée de 43 à 48 cm, avec tête en vinyle et corps en plastique, possède une longue mèche de cheveux rétractable au sommet de sa tête, ainsi que des jambes pliables recouvertes ou non d'un collant de jersey. Dotée d'un trousseau important, Cathie est un des plus gros succès de la société Bella et est particulièrement recherchée par les collectionneurs. Son alter-égo masculin se nomme Jerry, commercialisé de 1972 à 1975. Elle fait partie des six poupées de collections représentées sur un bloc de timbres émis par la Poste française en 2009.

Lorsque j'ai reçu la mienne, c'était le jour de mon anniversaire et je m'en souviens comme si c'était hier. Ma maman et moi avions pris l'avion pour nous rendre à Paris et fêter Noël dans la famille. Le 23 décembre 1973, alors que nous étions aux Galeries Lafayette, mon oncle est venu vers moi et m'a demandé de choisir la poupée qui me ferait plaisir. Comme je ne jouais déjà plus à la poupée, j'étais bien embarrassée et je n'arrivais pas à me décider. C'est alors qu'il me proposa Cathie, cette poupée que toutes les filles rêvaient d'avoir, me certifiant qu'elle serait introuvable en Suisse et qu'elle ferait des ravages auprès de mes copines. Je l'ai donc prise en version blonde aux yeux bleus et je l'ai appelée Catherine. Il m'offrit également toute sa garde-robe et les accessoires de l'époque. J'étais tout simplement curieuse et fascinée à l'idée que cette poupée pouvait avoir les cheveux courts ou très longs, rien qu'en manipulant un bouton dissimulé entre son ventre et son dos!

Par la suite, il s'est avéré que la poupée Cathie avait été commercialisée uniquement en France, aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemagne, en Australie et en Angleterre. Ce qui signifie que mon oncle avait eu entièrement raison de me la recommander. Au fil du temps, je n'ai jamais su si j'avais été la seule suissesse à en avoir une et si on avait fini par me la voler? Un beau jour, j'ai réalisé que je ne l'avais plus et j'ai tout mis en oeuvre pour la retrouver dans un état conforme à celle que j'avais reçue en 1973. Ce qui finit par arriver au courant de l'été 2015. Ma maman, qui vivait encore, était si heureuse d'apprendre nos retrouvailles qu'elle se fit une joie de me l'offrir et de partager ce nouveau bonheur avec moi.

La poupée Cathie de Bella, qu'elle soit blonde, brune ou noireaude, de 1967, des années 70 ou de 1980, se trouvent encore sur des sites de ventes aux enchères ou par le biais de petites annonces françaises. Son prix varie très souvent entre 50 et 400 euros selon son état et les attentes du vendeur.

 

Historique de Cathie                    Retour à l'accueil